BOOST ENERGY LEAGUE: #BOOSTSENTIER SACRÉ CHAMPION DE LA SAISON À L’INSEP

Ce dimanche 21 février, dans le temple du sport de haut niveau qu’est l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) s’est déroulée devant plus d’un millier de personnes la Grande Finale de l’adidas BOOST ENERGY LEAGUE, qui a vu la Team #BoostSentier s’imposer devant #BoostBirHakeim et #BoostRepublique.

11 quartiers parisiens, 11 mois de compétition, un affrontement final Après #BoostBastille, couronnée il y a un an jour pour jour lors de la Finale de la 1ère saison à la Grande Halle de la Villette, c’est donc la Team #BoostSentier qui a été sacrée ce dimanche soir championne de la Boost Energy League, au terme de 11 mois d’une lutte acharnée sur le bitume de la capitale, mais également sur les réseaux sociaux. Les 11 communautés de runners parisiens se sont départagées lors d’une ultime confrontation à l’INSEP, via une compétition inédite de Runner Ball sur la piste du Vélodrome et un Grand Relais composé de 40 participants par équipe, sous les yeux de plus d’un millier de supporters.

Véritable championnat de running urbain et communautaire, la Boost Energy League a été lancée en avril 2015. Une compétition de près d’un an qui s’est traduite par 11 journées de championnat en match de 1 contre 1, comprenant des critères sportifs mais également sociaux et créatifs. A l’issue des 2 semaines de compétition correspondant à chaque journée de championnat, 3 points étaient attribués en cas de victoire, 1 point en cas de match nul, et 0 point pour une défaite.

A ces 11 journées de championnat se sont ajoutés 4 Multiruns à confrontation directe entre les 11 quartiers parisiens dans des endroits phares de la vie parisienne, sur le terrain sportif uniquement, permettant de glaner des points supplémentaires.

De la Boost Battle Run à la Boost Energy League La Boost Battle Run a été lancée par adidas en mars 2014, et rassemble depuis une dizaine de communautés de runners urbains portant haut et fort les couleurs de leurs quartiers, aussi bien sur le terrain sportif que sur les réseaux sociaux. De Pigalle à Jaurès, en passant par Odéon et Batignolles, chaque groupe, emmené par son Team leader, a investi depuis 2 ans les rues de Paris au cours de runs hebdomadaires à l’affluence toujours plus croissante. Chaque quartier, identifié par un blason créé tout spécialement par le graphiste Franck Pellegrino, et arboré fièrement par les sportifs, parcoure ainsi plusieurs centaines de kilomètres d’asphalte tout au long de l’année avant d’accéder à la Grande Finale, qui avait sacré l’an dernier la Team #BoostBastille devant plus de 3000 personnes à la Grande Halle de la Villette.

Face au succès de cette 1ère saison – plus de 10 000 runners membres des différentes communautés au printemps 2015-, adidas a initié en 2ème saison la Boost Energy League, et créé le 1er championnat de running où seule l’énergie compte. Un 11ème quartier a rejoint à cette occasion la compétition, #BoostChampsElysees. Aujourd’hui, ce sont plus de 22 000 runners qui battent régulièrement le pavé parisien en quête de moments de sport et de convivialité partagés.

Plus d’informations à venir très rapidement sur la saison 3…

Extraits des retombées medias: BFM TV, France 2, Le Figaro, Direct Matin, Au Féminin…