ET SOUDAIN, UNE MARQUE DIT… FUCK !

Pour draguer de nouveaux consommateurs, Rocher Suchard lance une campagne politiquement très incorrecte, conclue par « une soirée illicite » ! Une initiative qui sonne l’heure de la révolte…

Culpabilisés en permanence par une réglementation de plus en plus contraignante (…) – « manger tue », « se faire plaisir provoque des maladies graves » ou « penser à du chocolat nuit gravement à votre entourage » – pour accompagner la moindre prise de parole, (…) les consommateurs ont dit « fuck ». On le sentait, on l’espérait et Rocher Suchard l’a qualitativement relevé dans ses enquêtes conso : « ils se plaignent du poids de la de la régulation sur leur nutrition, ils en ont marre, ils veulent reprendre le pouvoir sur leur vie. » (…)

Pour combler les frustrations de ces accros, Rocher Suchard va proposer une expérience déroutante. Du 8 au 13 mars, la marque investit le Scopitone qui deviendra pour l’occasion le « 8 by Suchard », une maison des plaisirs interdits ». Il permettra au public de participer à une série d’expériences illustrant les 7 pêchés capitaux … plus un : manger un Rocher Suchard (d’où le « 8″).

Au programme : de la luxure, avec le kamasuchard, de l’envie et de la gourmandise avec des séances en one to one d’effeuillage burlesque ; de la colère avec un espace voué à la destruction d’objets ; de la paresse avec un espace lecture animé par Frédéric Beigbeder … La marque profitera de l’orgueil pour réaliser un casting photo, dont le gagnant – celui qui aura exprimé le mieux ce pêché – verra son portrait figurer en 4×3 dans le métro parisien.

« Nous voulons aller loin dans l’expérience sans tomber dans le trash. » Suchard n’a donc pas accepté toutes les idées de l’agence… Elle a en revanche laissé carte blanche à ubi bene et aux propriétaires du lieu pour la soirée de clôture du 13 mars, baptisée… Illicit Party.

Extrait du dossier de presse : RP Suchard

> Cliquez sur la photo pour découvrir le diaporama :